Guna Yala – San Blas

Guna Yala est un territoire autochtone du Panama, habité par l’ethnie Guna. Autrefois le territoire été appelé San Blas jusqu’en 1998 et Kuna Yala jusqu’en 2010. Sa capitale est El Porvenir. Bordé au nord par la mer des Caraïbes, au sud par la province du Darien et la province du Panama, de la Colombie à l’est et à l’ouest par la province de Colon.

Guna Yala signifie en langue Guna « Terre Guna » ou « Montagne Guna ». La zone était autrefois connu comme San Blas, avec le nom indigène de Kuna Yala, mais a été changé en Octobre 2011 lorsque le gouvernement du Panama a reconnu la revendication du peuple Guna dans sa langue maternelle n’est pas l’équivalent de la lettre « K » et que le nom officiel devrait être « Guna Yala ».

Les indigènes Guna sont célèbres pour leurs molas, une forme traditionnelle d’art textile, ou les textiles sont cousus en panneaux avec des couches multiples et complexes en utilisant une conception inverse de la technique de l’appliqué, disponibles dans les îles. Dans la langue guna (dulegaya), mola signifie «vêtements» ou «blouse». La robe complète comprend traditionnellement une jupe (en dulegaya: saburet), un foulard pour la tête rouge et jaune (dulegaya: musue), des bracelets pour les bras et les jambes (dulegaya: wini), un anneau d’or dans le nez (dulegaya: olasu), et des boucles d’oreilles (dulegaya: dulemor). L’origine des molas remonte dans la tradition de la femme Guna de peindre leurs corps avec des motifs géométriques, en utilisant des couleurs naturelles disponibles. Après la colonisation et les contacts ultérieurs avec les missionnaires, les gunas ont commencé à transférer leurs motifs géométriques traditionnels sur le tissu, d’abord en peignant directement, puis en utilisant la technique appliquée dans le sens inverse. On ne sait pas avec certitude quand cette technique a été utilisée pour la première fois. On suppose que les molas plus anciens sont âgés de 150-170 ans. En plus de leur inspiration géométrique, les Guna dans les 50 dernières années ont commencés à créer des modèles réalistes et abstraites de fleurs, animaux, oiseaux.

Fondée en 1938 en tant que territoire indigène autonome, la région de Guna Yala, avec sa beauté simple, sa culture, ses îles uniques et exceptionnelles et ces forêts anciennes offre une incroyable destination loin de la grande majorité des touristes. Louer un voilier est une autre façon de découvrir l’archipel.